Quelle est la valeur d'un homme?

Un homme ne vaut pas plus que sa parole. Votre parole fait partie de vous. Dieu ne vaut pas plus que sa Parole qui fait partie de Lui. Sa Parole est infaillible et toute puissante. C'est une invitation, et elle a de la valeur pour quiconque la reçoit, mais n'en a aucune pour qui la dédaigne. Il y a quelques années, un homme avait été condamné à mort, mais le gouverneur a signé sa grâce sur un papier ordinaire. Le condamné a cru que c'était un faux. Le diable dit la même chose à l'église : “C'était pour une autre époque.” Mais la Parole est aussi puissante aujourd'hui que lorsqu'elle a été émise. Le condamné a été exécuté. La cour fédérale a examiné le cas et a conclu qu'un pardon n'est un pardon que s'il est accepté. De même, la guérison divine est pour tout croyant qui la reçoit, mais elle est sans effet si elle est rejetée.

ECOUTEZ-LE  ( William Branham, 11 juin 1956 )

------------

 

...à méditer

La portée spirituelle du neuvième commandement est immense.

Les voies et les lois de notre Dieu Créateur sont intrinsèquement droites. En conséquence, celui qui est honnête – qui ne veut pas mentir, et qui veut comprendre la vérité lorsqu’elle lui est révélée, arrivera tôt ou tard à se convertir au véritable Dieu et à Ses voies. 

En revanche, celui dont la parole ne vaut rien, et qui a pour habitude de mentir aux autres et à lui-même, finira par avoir un caractère tellement perverti qu’il ne parviendra jamais à comprendre la vérité divine. C’est pourquoi, bien qu’on puisse avoir des divergences d’opinion dans de nombreux domaines, il est essentiel de se décider à vivre et à parler selon la vérité. La société actuelle est de plus en plus pénétrée de formes variées, de contre vérités et d’hypocrisie.

Afin d’édifier en nous le caractère divin et d’hériter ainsi un jour, la vie éternelle, nous devons considérer le neuvième commandement dans ses diverses ramifications et apprendre à lui obéir.

C’est en l’aidant à conserver sa réputation que le neuvième commandement protège l’homme juste et honnête. Il n’y a peut-Ítre pas de péché plus méprisable que celui qui consiste à calomnier, c’est-à-dire inventer un mensonge et le répandre dans l’intention de nuire au prochain.

Un voleur prend des biens matériels qui, d’ordinaire, peuvent être remplacés, mais un faux témoin, qui calomnie son prochain, lui vole l’estime et la réputation qui, parfois, ne peuvent jamais lui être rendues.

Si les païens, ou pire un frère, vous traîne devant les tribunaux, choisissez votre Avocat: le Seigneur Jésus-Christ. Dans les difficultés familiales: restez dans la sérénité et laissez-Le mener vos batailles !

Remets ton sort à l'Eternel et Il te soutiendra. Il ne laissera jamais tomber le juste!  (Psaume 55:22)